Patrimoine - Office de tourisme de Plurien Sables d'Or les Pins

Patrimoine local :

Plurien, ancienne paroisse primitive s'étendant jadis au-delà de La Bouillie voir jusqu'aux communes d'Hénansal, Hénanbihen
et St Denoual, tiendrait son nom du Breton " Ploe " paroisse et de Urien,- dérivé de St-Thurien - ermite breton du VIIè siècle.
D'autres soutiendront la thèse d'un Saint gallois Rihen (Rian)….

Ce nom Plurien se rencontre dès le XIIè s transcrit dans des actes de l'Abbaye de St Aubin des Bois, en Plédéliac.


Eglise St Pierre

L'église paroissiale connaîtra au cours de son histoire maintes périodes de constructions, d'agrandissements et de remaniements.
D'origine primitive du XIè siècle (vestiges d'architecture romane), l'église sera agrandie dès le XIVè avec l'édification de la partie haute côté est,
nef et chapelle, et sera dotée d'une statue de son saint Patron, St Pierre.

Au XVIIè, la chapelle devient chapelle du rosaire dédiée à la St Vierge et dotée d'un tableau, véritable catéchisme en " bandes dessinées ",
sous les traits de grands personnages de l'époque. La modification la plus remarquable sera l'adjonction d'un porche " chapitré ", l'ajout d'un bénitier & de dalles, l'ensemble d'origine templière et extrait des sites de Pléboulle et de la Caillibotière en Plurien - ancienne praéceptorerie lieu d'asile et de prière des pèlerins sous protection des templiers.

Le XIXè siècle verra la construction d'une tour porche côté Ouest en 1835.

Extraits " L'Eglise de Plurien " de Pierre Amiot


Cartes postales anciennes

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie photos


Le pont du Marais : Ancienne voie ferroviaire

Le pont de l'ancienne voie de chemin de fer sera le lieu de rendez vous privilégié pour vivre les grandes marées et découvrir
les multiples facettes du marais lagune.

Lieu de passage de la ligne de chemin de fer départemental " Erquy Matignon " inauguré le 3 février 1924,
le petit train desservira deux arrêts dans la station des Sables d'Or, l'un au lieu dit " La Gare " pour les marchandises
et les voyageurs locaux et l’autre en bout de l’avenue des Acacias face aux arcades et à la grande plage pour les baigneurs et touristes.
Avec l'avènement de l'automobile, la ligne cessera toute activité en 1948.

Aujourd'hui réhabilité en voie verte lieu incontournable pour les balades vélos en famille (Circuit V4 tour de Manche)


Les chapelles de Fréhel

Ce site dédié aux Chapelles de Fréhel vous donne des informations sur leur histoire et les activités qui animent ces monuments.

La commune de Fréhel correspond au territoire de l’ancienne paroisse de Pléhérel.

La position du centre de la paroisse et le recentrage des équipements communaux expliquent la présence de trois chapelles
sur cette commune rurale de taille moyenne.


http://www.les-chapelles-de-frehel.net